AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We have a situation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


ㄨ Messages : 79
ㄨ Date d'inscription : 03/03/2017
ㄨ Avatar : Kerry Washington
ㄨ Copyright : Ante mortem



MessageSujet: We have a situation   Mar 4 Avr - 18:02

- We have a situation-

(Carter et Rebecca)


PSEUDO DES MEMBRES DU SUJET : ◇ Carter Hawkins et Rebecca Wilson
DATE DU SUJET : ◇ 03/03/2017
MOMENT DE LA JOURNÉE : ◇ fin de matinée
LIEU DU SUJET : ◇ bureau de Carter
CIRCONSTANCE DU RP : ◇ Rebecca vient annoncer à Carter que Hannah a été retrouvé vivante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ㄨ Messages : 79
ㄨ Date d'inscription : 03/03/2017
ㄨ Avatar : Kerry Washington
ㄨ Copyright : Ante mortem



MessageSujet: Re: We have a situation   Mar 4 Avr - 18:21




Carter& Rebecca

"We have a situation"

Sa journée n'était pas meilleure que la journée de la veille. Elle s'était levé tôt après avoir tournée pendant des heures dans son lit sans pouvoir trouver le sommeil. Elle était d'abord passé à son bureau pour s'assurer que la situation était sous contrôle, qu'il n'y avait pas d'urgence, enfin pas d'autres urgences. Puis, elle avait rejoint le sherrif qui l'avait contacté la veille, à l'endroit où Hannah avait été séquestré, pendant toutes ces années. Elle avait appris la veille que Hannah avait tué son ravisseur, mais voir tout ce sang lui donnait la nausée. Elle ne voulait même pas imaginer ce qu'elle avait pu vivre entre ses murs. Passer devant le petit lit du fils d'Hannah lui fendit le cœur. Elle ne voulait pas que Lincoln et Millicent aient à voir ça mais elle se doutait qu'ils voudraient se rendre sur les lieux pour se faire une idée. Elle ne resta pas longtemps et alla rejoindre Lincoln et Millicent à l'hôpital pour voir s'ils avaient besoin de quoi que ce soit. Ils avaient l'air tout les deux épuisés. Elle voulait parler à Lincoln mais ce n'était ni le moment ni le lieu. Elle décida de ne pas parler à Hannah pour le moment. Elle préférait que Cameron soit là quand elle le ferait. Elle retourna à Chicago et après avoir fait modifier son emploi du temps à Paige, elle rejoignit le bureau de Carter. Elle savait que ça n'allait pas être une partie de plaisir. Elle était la patronne ici. Elle ne devrait craindre personne mais Carter avait le don de vous faire vous remettre en question en un regard. Elle frappa à la porte, prit une grande inspiration et entra. Elle ne prit pas la peine de la saluer. La situation présentait une certaine urgence.

On a un problème. Hannah Davis a été retrouvée. Elle est en vie.

Elle s'installa face à la jeune femme et observa sa réaction.





Codage par Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ㄨ Messages : 16
ㄨ Date d'inscription : 13/03/2017
ㄨ Double compte : /
ㄨ Avatar : Hayley Atwell
ㄨ Copyright : tearsflight



MessageSujet: Re: We have a situation   Ven 7 Avr - 17:04


We have a situation


La journée avait mal commencé. J'avais reçu un faire part pour le mariage de mon ex fiancé et sa pouffiasse. J'étais méchante, je ne la connaissais même pas, c'était probablement quelqu'un de bien. Je n'aurais pas du réagir comme ça, je n'aurais pas du être en colère et avoir envie de taper dans quelque chose ou dans quelqu'un, surtout dans quelqu'un en faite. Je n'étais pas jalouse, je n'avais pas de raison de l'être. On avait rompu, je l'avais quitter. Enfin, non techniquement je ne sais pas qui avait quitter qui. Je l'avais tromper il l'avait appris et nos fiançailles avait été rompu sans que je sache de qui venait vraiment la décision, sans doute de nous deux. Nous n'étions pas fait pour être ensemble de toute manière. Il était trop gentils, c'était quelqu'un de bien, l'homme idéal d'une certaine manière, une sorte de prince charmant des temps moderne je suppose, mais je n'avais rien de la princesse en détresse, notre histoire était voué à l'échec depuis le début.  Je n'étais même pas sûre d'avoir un jour été amoureuse de lui, ou de quiconque en réalité. Peut importait, il passait à autre chose. Est ce que c'était un message, est ce qu'il m'envoyait un faire part dans le but de me montrer qu'il avait trouver quelqu'un d'autre, quelqu'un de mieux, alors que j'étais toujours seule. Non il n'aurait pas fait ça et même s'il le faisait ça n'avait pas d'importance. Je n'étais pas jalouse, c'était plutôt une sorte de possessivité, du genre, je ne le veux pas, mais personne devrait l'avoir non plus. C'était stupide, j'étais cruel et égoïste avec quelque petite dose d'égocentrisme. Ce mariage n'étais pas a propos de moi, il m'avait envoyé une invitation par politesse, espérant probablement que je ne me joindrait pas à eux. Je soupirai en regardant une nouvelle fois le faire part déchirer entre mes mains. Ma réaction de l'avoir déchirer en plusieurs morceaux était peut être légèrement excessive. Cette invitation était en train de me détruire ma journée, je plaignait les pauvres innocent qui risquait de faire les frais de ma colère injustifiée. La journée fut longue je continuais de penser à ce foutu faire part, je crois que j’aurais préféré qu'il ne m'invite pas, non c'était faux, s'il ne m'avait pas invité j'aurais fait ma chieuse sur le fait qu'il me mettait à l'écart alors que nous étions encore "ami". Nous étions rester en contact, c'était normal qu'il m'invite tout comme c'était la moindre des choses de ma part de décliner poliment l'invitation en prétextant avoir autre chose de prévue ce jour là. On était ami, j'étais censé me réjouir pour lui, d'un autre côté est ce que nous étions vraiment ami ? Mon dieu je n'étais même pas capable de savoir si nous étions ami, es ce que j'avais des amis au moins ? Non probablement pas, d'un côté c'était peut être mieux comme ça, plus simple. Mon dieu, j'allais finir, seule vielle et aigrie. Je soupirai, parfois j'arrivais à m'exaspérer moi-même. J'entendis frapper à ma porte. J'étais presque soulagé, une distraction, enfin. C'était une bonne nouvelle, ou pas quand je vis la tête de Rebecca. La première pensé qui me vint à l'esprit fut "Qui est mort ?" la seconde fut "Qui a encore merder et comment ?". Rebecca avait une tête d'enterrement, elle avait l'air d'avoir passé une journée merveilleuse elle aussi, peut-être même meilleure que la mienne, c'était dire. Elle m'annonça que Hannah Davis avait été retrouvé, en vie. J’ouvris la bouche et la fermai.

Bonjour, oui je vais très bien, merci de demander. Et vous, vous passez une bonne journée ?

Je soupirai, elle n'était pas réellement sérieuse, c'était une plaisanterie, ce n'était pas possible autrement, elle allait bientôt m'annoncer qu'elle blaguait, ... ou pas. Elle était sérieuse, c'était Rebecca, elle n'était pas du genre à faire de l'humour et surtout ce genre d'humour.

Ok, Hannah Davis. La Hannah Davis fille du maire. La Hannah Davis, qui a été enterrée. La Hannah Davis qui a été découpé en morceaux et jeter dans le lac Michigan. La Hannah Davis, dont le meurtrier pourri derrière les barreaux depuis 6 ans. Cette Hannah Davis ?

J'avais hausser sur le ton sur la fin, c'était involontaire, mais l'heure était grave. Si j'avais su la journée de merde qui m'attendais je serais rester couché.

Ok, on est certain que c'est bien elle et pas une déséquilibré que veux se faire passer pour Hannah Davis pour une quelconque raison ?

Je savais déjà la réponse. Rebecca ne serait pas venue me voir si elle n'était pas sûre. Parfois j'avais l'impression quelle avait peur de moi.

Depuis quand à t'elle été retrouvé ? Les parent sont-ils été prévenus. Qui est au courant ?

Je n'étais pas naïve je savais que Rebecca avait du prévenir d'autre personnes avant moi.

© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ㄨ Messages : 79
ㄨ Date d'inscription : 03/03/2017
ㄨ Avatar : Kerry Washington
ㄨ Copyright : Ante mortem



MessageSujet: Re: We have a situation   Sam 8 Avr - 17:47




Carter& Rebecca

"We have a situation"

Elle était épuisée et ce n'était pas l'envie qui lui manquait de rebrousser chemin et d'aller faire autre chose mais elle devait le faire. Elle devait le faire maintenant parce qu'elle ne savait pas quand l'information finirait par être divulguée par la presse. C'était une situation de crise et elles devaient la gérer maintenant. Honnêtement, Rebecca ne savait même pas à quel point la situation était grave. Elle avait travaillé sur cette affaire. Elle était la personne qui avait mis un innocent derrière les barreaux. Est ce qu'elle allait perdre toute confiance en ses électeurs, quelques mois seulement après avoir pris office. Est ce qu'ils verraient ça comme une simple erreur ? Est ce qu'ils blâmeraient la police ? Elle était une femme et elle était noir. Au moins une partie de la population la déclarerait incompétente et en aurait après elle. Elle n'en savait rien. Est ce que c'était le début de la fin ? Sa grossesse ne faisait que compliquer les choses. Les gens ne pouvaient pas apprendre que l'enfant était de Lincoln sinon elle pouvait dire adieu à sa carrière et lui aussi. Ses électeurs bien que démocrates ne lui pardonneraient pas d'avoir un enfant hors mariage. Elle soupira et passa la porte de Carter. Elle ne prit pas le temps de la saluer et lui dit qu'ils avaient un problème.

Bonjour. Comment ça va ? Bien ? ça va pas durer.

Elle lui dit que Hannah avait été retrouvé en vie. Carter voulait quelques clarifications. Elle voulait savoir si elles étaient bien en train de parler de la Hannah Davis qui était morte et enterrée, la Hannah Davis qui avait été découpé en morceaux par un homme qui avait passé les six dernières années en prison.

Cette Hannah Davis là.

Rebecca la regarda tristement. Elle avait toujours dû mal à réaliser. Carter la sortit de ses pensées en lui demandant s'ils étaient sur que ce n'était pas une tarée qui se faisait passer pour elle.

Je suis sûr. J'ai pas encore le résultat du test ADN mais c'est elle.

Elle lui demanda quand est ce qu'elle avait été retrouvée et qui était au courant.

J'ai été informée par le shérif de Wilmington hier après-midi. J'ai prévenue le maire et Millicent hier soir. Ils sont à son chevet. Les médecins qui la traitent. Mon frère, Marcus, il avait travaillé sur l'affaire. Je crois que c'est tout. Liv. Je l'ai dit à Liv mais elle diffusera pas l'information sans notre accords. Je pense pas que les Davis en aient parlé.




Codage par Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ㄨ Messages : 16
ㄨ Date d'inscription : 13/03/2017
ㄨ Double compte : /
ㄨ Avatar : Hayley Atwell
ㄨ Copyright : tearsflight



MessageSujet: Re: We have a situation   Dim 9 Avr - 17:55


We have a situation


Je passai une mauvaise journée et vous savez ce que l'on dit à propos des mauvaise journées, elle ne s'améliore pas, une fois que vous avez une journée de merde rien ne peut la rendre moins merdique. Au contraire, un horrible événement arrive, un de vos rouages parfaits s'écroule et tout s'écroule. C'est l'effet domino, une fois qu'une merde arrive, elle est suivi par autre chose généralement de pire, puis ça s'enchaine et finalement quand vous pensez que c'est fini, qu'il n'y a plus rien que vous êtes enfin en sécurité et bien non, quelqu'un chose d'autre arrive pour vous faire tomber encore plus bas, jusqu'à ce que vous soyez tellement enfoui dans les problème que vous ne puissiez plus vous en sortir. A moins de mourir, cette solution réglait généralement la plupart des problèmes. Mais, ce n'était pas une solution envisageable pour moi et je n'en étais pas encore à ce niveau. J'avais encore la possibilité de m'en sortir. Pour l'instant j'en était juste au stade de la mauvaise journée. Demain je me réveillerais ce serais un autre jour, ça irait mieux. J'oublierais mon crétin d'ex fiancé et ça pétasse qui avait "l'honneur de me convier à leur noces" espèces d'enflures. Non c'était généreux de leur part, ils étaient des gens biens, mais comme ce n'était pas mon cas j'avais du mal à le reconnaître c'est tout. Brutaliser quelque personne, un peu de sport et un pot de nutella
devrait faire passer ce petit soucis, ou peut-être un pot de glace, le nutella était généralement réserver au rupture. Dans tout les cas ça passerait, je lui dirais que je ne peux pas venir ce jour la prétextant avoir d'autre plan, c'était le mieux, pas que je sois jalouse et que je ne supporte pas de le voir avec quelqu'un d'autre. C'est moi qui l'avait quitter, enfin c'était dure de savoir qui avait vraiment quitter qui, mais c'est moi qui l'avait tromper parce que je ne l'aimais pas ou du moins pas assez, ou pas de la manière dont j'aurais dû. Rebecca entra dans mon bureau, me sortant de mes pensez négatives. Enfin jusqu'à ce que je remarque ça tête, je venais de passer au second niveau, j'étais maintenant vraiment dans la merde.

En réalité non pas très bien. Ma journée aurait pu allez mieux, mais je sens qu'elle est sous le point d'empirer, donc continuez.

Elle venait m'annoncer que Hannah Davis était en vie  je lui demandais des précisions. Je ne sais pas pourquoi j'avais envie de rire, vous savez le genre de rire hystérique qui arrive quand vous savez que vous êtes fichus. Finalement j'en était déjà un stade plus avancé, j'avais passez plusieurs niveau sans le savoir, parce que Hannah Davis étant en vie, c'était le summum de la journée pourri. Enfin pas pour ses parents je suppose. Eux devaient être heureux de savoir qu'elle était en vie, mais c'était bien les seuls. Pourquoi est ce qu'elle ne pouvais pas rester morte, généralement c'était ce que les personnes enterré faisait. Bon son cercueil était vide et elle avait de toute évidence jamais été tué, mais ce n'était qu'un détail.

Depuis quand est ce que vous êtes au courant ?

Elle était sûr que c'était Hannah Davis. J'aurais préféré que ce soit une déséquilibré qui voulait attire l'attention ou qui était tellement timbré qu'elle était convaincu d'être Hannah Davis. Mais c'était la vrai Hannah Davis.

Merde. Désolé, euh prévenez-moi quand le test aura confirmé son identité.

Elle m'énonça la très longue listes des personnes qu'elle n'aurait pas du prévenir, mais qu'elle avait prévenu. Elle avait même prévenu la presse, c'était sa meilleure amie et elle n'en parlerait pas, mais c'était quand même la presse. Je la regardais froidement, j'aurais préféré qu'elle garde l'information pour elle, ça aurait été tellement plus simple, mais non, c'était trop demander d'être prévenu en premier.

Ok, j'espère que personne ne dira rien. Sinon les choses risques d'empirer. Pourquoi ne pas être venu me voir au début, après avoir été prévenu ?

Je la regardais avant de reprendre, elle savait depuis la veille. Elle avait déjà prévenu trop de personne.

C'est pas grave on va faire avec, c'est pas comme si on avait le choix de toute façon. J'ai besoin de savoir tout les détails, ce que le shérif de je ne sais plus ou vous a dit. Ce que Hannah vous a dit, ce que vous avez dit au Davis, ce que vous avez racontez  votre frère et ce qu'il a répondu. J'ai besoin de tout savoir

J'avais besoin de savoir à quel point on était fichu, à quel point le bateau était en train de couler.
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: We have a situation   

Revenir en haut Aller en bas
 

We have a situation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique
» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE
» Haïti/ La situation socioéconomique désastreuse pourrait être uti
» Jeune Afrique autour de la situation geopolitique mondiale
» La situation en Bolivie tourne à la crise régionale.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where the Sun Don't Shine :: CHICAGO :: Downtown :: Loop-